Berthe Morisot, c’est le parfum au féminin…

 Le Berceau de Berthe Morisot

Sofia Azzouz - Historienne de l’Art et conservatrice au Ministère de la Culture.

Elle est incontestablement la femme peintre la plus belle et douée de son temps. Talentueuse Berthe Morisot. Avec elle, l’amour et la maternité sont sur grande impression nature.

Sa toile la plus célèbre demeure celle du Berceau, peinte en 1872. Ici, l’on voit Edma, la sœur de Berthe Morisot, ainsi que sa fille, Blanche. Un moment attendrissant, comme beaucoup d’autres.

Morisot nous dévoile une toile intimiste des joies et des peurs de la maternité. Elle sera l’une des premières, avec Mary Cassatt, à peindre autant le lien unique entre la mère et l’enfant.

Le visage de l’enfant est un peu flou. Elle revisite le motif de la Vierge à l’enfant.

Cet écrin sera présenté au fameux Salon des refusés de 1874. Ce salon fut mis en place par Napoléon III ; Manet et Courbet y furent régulièrement invités, car trop sulfureux pour la société bourgeoise.

Voyez le joli drapé blanc, rappelant la pureté et la délicatesse du voilage.

Cette toile a son importance, elle marque le style futur de Berthe Morisot : délicatesse et finesse. 

Ce lien discontinu fut déjà mis en avant par le passé avec Elisabeth Vigée-Lebrun.

Mais nous sommes au XIXᵉ siècle, et les impressionnistes, au même titre que le naturalistes, veulent insuffler une nouvelle ère à la peinture.

Laissez-nous un commentaire

Plus récente Plus ancienne